Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Policiers > Amitiés mortelles

Amitiés mortelles

vendredi 29 février 2008

De l’atmosphère impitoyable des collèges anglais aux rues de Londres où frappe un mystérieux tueur, un roman noir brillant et irrésistible, doublé d’une chronique corrosive et cinglante de la société britannique... Depuis quelque temps, une série de meurtres à caractère rituel terrorise les Londoniens. Le point commun des victimes : une fâcheuse tendance à persécuter leur entourage.

Pour l’inspecteur Edward Newson, cette enquête revêt une importance particulière. Petit, rouquin, le plus jeune du service : il est régulièrement la cible des moqueries et des quolibets. Tandis que la liste des meurtres s’allonge, le tueur se rapproche étrangement des anciens copains de classe de Newson. Ce dernier plonge alors dans ses propres souvenirs - ceux de la promo 86 de l’école de Shalford. Haines, maltraitances et souffrances cachées, Newson exhume peu à peu les secrets de ses anciens camarades. Les victimes sont-elles jamais innocentes ? Avec de bons vieux amis, qui a besoin d’ennemis ?

Un polar à couper le souffle. Un nombre important de crimes, tous plus horribles les uns que les autres, qui évidemment vont se révéler reliés, mais par quoi ou qui, suspense.

Le personnage principal, l’ inspecteur Edward Newson, un flic d’1m60, rouquin, et amoureux de son brigadier m’a beaucoup plu. Il remarque que sa vie est vide est se connecte sur "Le temps des copains". C’est autour de ce site qui a pour objectif de retrouver ses amis d’enfance, que va se dérouler ce roman au suspense exceptionnel. Rebondissements, fausses pistes, tout est là, et évidemment, plus l’inspecteur se rapproche du tueur, plus les meurtres se multiplient. Je vous le conseille vivement.

Ce livre a reçu le Prix 2007 du Festival de Cognac dans la catégorie "Polar International"

Hannibal le lecteur

  • Ben Elton
  • Belfond

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?