Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Actualités > Election, piège à cons ?

Election, piège à cons ?

mardi 2 février 2010, par Françoise Bachelet

C’est de façon assez régulière que la presse (se) demande quelle crédibilité attribuer aux prix littéraires.

Nul doute que l’attribution du prix du Public à "Paul à Québec" (éditions de la Pastèque), ne fasse encore couler beaucoup d’encre.

Les qualités de l’ouvrage de Michel Rabagliati ne sont pas mises en cause mais une question est posée : comment le public peut-il accorder son vote à un ouvrage qui, édité au Canada, n’est encore que difficilement accessible en France ?

Quel est donc ce public qui vote pour un livre qu’il ne lira qu’à partir de mars, deux mois après l’avoir élu album de l’année ?

Après quelques recherches, il apparaît que cet ouvrage ayant été sélectionné sur une liste de cinq titres dressée par des internautes (c’est pratique l’anonymat) et a été lu par dix (10) personnes composant le jury. A Angoulême, le public c’est donc dix personnes (choisies comment ?) qui décident pour tout le monde. Quand on songe que les instituts de sondage se réfèrent à un panel de mille personnes, on se rend compte qu’ils ont encore du chemin à faire pour rattraper les prix littéraires.

Il n’empêche que ce vote donne matière à réflexion, quelle crédibilité accorder à ces prix ?

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?