Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Actualités > Figure emblématique des Antilles françaises, Aimé Césaire s’est éteint le (...)

Figure emblématique des Antilles françaises, Aimé Césaire s’est éteint le 17avril à Fort-de-France à l’âge de 94 ans.

vendredi 18 avril 2008

Né en 1913 à Basse-Pointe, au nord de la Martinique, élevé dans une famille de sept enfants par un père enseignant et une mère couturière, il débarque à Paris en 1931 pour faire ses études en tant que boursier du gouvernement français au Lycée Louis le Grand. C’est là qu’il rencontre Léopold Sédar Senghor avec qui il se lie d’amitié. En 1934, ils créent avec Damas, Sainville et Maugée, un journal « L’Etudiant noir » où Césaire inventera le concept de la « Négritude », concept qui vise à développer la conscience de l’identité noire, la "fierté d’être nègre" et à promouvoir l’Afrique et sa culture, dévalorisées par le racisme issu de l’idéologie colonialiste. En 1935 il entre à l’ Ecole Normale Supérieure et commence à y écrire le Cahier d’un retour au pays natal qu’il achèvera en 1938. En 1939, il retourne à la Martinique où il enseigne au lycée de Fort de France. En 1941, il fonde la revue Tropiques. A partir de 1945, date de son élection à la mairie de Fort de France, où il restera jusqu’en 2001, puis à la députation (1946 à 1993), il mène une double carrière : homme politique et écrivain ! En 1958, il fonde le Parti Progressiste Martiniquais ( PMM). De son oeuvre, on retriendra ses recueils de poésie comme Ferrements (1960) avec des gravures de Picasso, quatre pièces de théâtre, quatre essais dont le marquant Discours sur la négritude (1987). Son dernier ouvrage paru est un livre d’entretiens : « Nègre je suis, Nègre je resterai » (Albin Michel, 2005). Ses obsèques auront lieu dimanche.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?