Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > L’Écureuil du Vel’d’Hiv

L’Écureuil du Vel’d’Hiv

jeudi 20 décembre 2012, par François Membre

Sam et Eddie sont frères. Le premier est un pistard dont le nom brille au fronton du temple sportif qu’est le Vél d’Hiv, le second, handicapé de naissance adore son ainé. Le premier est l’idole de son père, le docteur Ancelin, joueur impénitent qui méprise son cadet.

Les courses et la vie de tous les jours s’enchaînent, les victoires et les déceptions aussi et l’Occupation arrive. Si, pour le docteur Ancelin, Hitler vaut mieux que le Front populaire, sa femme, toute de discrétion ne partage pas cet avis et s’implique dans un réseau d’aide aux enfants juifs et Eddie devient journaliste pour un journal clandestin. Les pages d’histoire se combinent à la fiction, la Résistance face aux collabos. Petites combines, grandes magouilles, chantage et courses truquées rythment les pages de l’album. Si ce récit ne contient pas de grandes surprises, le ton pudique adopté pour le dire ne manque pas de grandeur et les qui émotions l’imprègnent totalement, de la première à la dernière page ne sombrent pas dans le mélo.

Avec cet Ecureuil, Christian Lax remonte en selle une nouvelle fois et termine en apothéose une trilogie consacrée à la petite reine et à ses forçats. Avec cet épisode qui peut se lire indépendamment des précédents, nous sommes gâtés par un auteur en grande forme ! C’est bien une œuvre magistrale qui nous est donnée. Que ce soit par le dessin ou par le scénario, Lax s’impose et nous plonge en plein cœur d’une double intrigue par le biais d’un site qui s’inscrit dans les pages glorieuses du sport mais qui se retrouve aussi dans les pages honteuses de l’Histoire de France, la rafle du Vél d’Hiv, elle, demeurera à jamais comme une tache sur l’honneur de la police française.

L’

  • Christian Lax
  • Futuropolis,

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?