Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Actualités > La science-fiction est en deuil.

La science-fiction est en deuil.

mardi 29 janvier 2013

La science-fiction est en deuil.

Jacques Sadoul s’est éteint ce 18 janvier à l’âge de 78 ans.

Né en 1934, il fut, avec Jacques Bergier, Alain Dorémieux, Jacques Goimard et Gérard Klein, l’un de ces mousquetaires ambitieux et volontaristes qui, au début des années 60 firent connaître la science-fiction au grand public.

Il fut directeur de collection, directeur littéraire et auteur lui-même comme anthologiste et romancier. Chez Opta, il fut rédacteur en chef de Mystère Magazine et de Alfred Hitchcock magazine entre 1964 et 1968 et directeur du Club du livre d’anticipation et du Club du livre policier de 1965 à 1968, avant de devenir directeur éditorial chez J’ai lu (1969-1999) où il crée la collection Science-fiction, sortant le genre du ghetto des collections spécialisées et le mettant à la portée de tous. Passionné par les pulps américains, il les fera découvrir au public français au travers d’ouvrages publiés également chez J’ai lu.

Il est également à l’origine du prix Apollo, fondé en 1972, qui (jusqu’en 1990) a récompensé les meilleurs romans de SF publiés en France.

Sans Jacques Sadoul la SF ne serait pas ce qu’elle est en France et il manquerait quelque chose tant dans la littérature que dans les BD. Alors, pour votre action, merci monsieur Sadoul.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?