Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Les funérailles de Luce

Les funérailles de Luce

samedi 9 février 2008, par Françoise Bachelet

« Les funérailles de Luce » nous racontent l’histoire d’une petite fille ordinaire qui passe ses vacances chez son Papi, quelque part à la campagne dans un village comme tant d’autres. La vie s’écoule tranquillement entre le marché, le café où l’on parle tiercé, le ramassage des œufs, la Tv et les commérages sur les voisins... Mais Luce commence à voir régulièrement deux étranges personnages, un homme tout nu et une petite fille avec un voile de crêpe noir sur la tête qui se promènent main dans la main , elle ne le sait pas encore mais elle voit la Mort. Après avoir eu la visite de son fils, Simon, veuf et malade, met fin à ses jours en faisant une overdose de médicaments, ce qui affecte beaucoup ses amis qui n’avaient rien vu venir. Ce fait divers va perturber Lucie qui va commencer à se poser des questions sur la Mort en général, celles de ses proches mais aussi sur la sienne. Le décès de son Papi ne fera qu’aggraver les choses.

Cette Bd est assez surprenante, la couverture ne laisse pas présager de ce que l’on va trouver à l’intérieur. A savoir des dessins en noir et blanc, n’y a-t-il pas le mot funérailles dans le titre me direz vous ? ... Bon, je vous l’accorde mais quand même ! Et de nombreuses cases, des pages entières vierges de dialogue ! Je vous entends déjà me dire que parfois les mots sont inutiles, et une fois de plus vous aurez raison ! Que c’est énervant !

Le sujet principal est bien une réflexion sur la Mort, que ce soit celles des autres ou encore la sienne mais c’est aussi l’occasion de soulever avec justesse d’autres problèmes tels que la solitude et la tristesse des anciens restés au village tandis que leurs enfants sont partis travailler « ailleurs », l’ennui des jours qui passent et se ressemblent et cette envie d’y croire encore,

Tout ceci n’est pas très gai et ne plaira donc pas à tout le monde mais ceux qui se laisseront capter par l’atmosphère et entraîner dans les pas de Luce ne pourront qu’être séduits par cette petite fille au chapeau bizarre, par le style intimiste de cet album qui se regarde plus qu’il ne se lit.

Cet album a reçu le prix de la bande dessinée RTL du mois de janvier 2008

  • Springer
  • Vents d’Ouest

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?