Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Pourquoi les baleines bleues viennent-elles s’échouer sur nos rivages (...)

Pourquoi les baleines bleues viennent-elles s’échouer sur nos rivages ?

dimanche 25 novembre 2007

Existe-t-il plus égoïste qu’un auteur ?

Rien ne compte pour lui à part la relation fusionnelle qui le lie avec la page blanche qui n’attend que de recevoir sa décharge de mots produisant émotions aux futurs lecteurs.

Rien ne compte, à part lui-même, car sans lui pas de talent, sans lui pas d’œuvre, son œuvre, la partie de lui-même qu’il offre comme une violence aux voyeurs qui vont acheter son livre.

Simon est un de ces écrivains qui se sent seul face à ses tourments.

Que cela soit sa femme, sa maîtresse qui est aussi son éditrice, ses amantes de passage, toutes ne font que de se plaindre et refusent de vouloir le comprendre, lui et ses inquiétudes de romancier.

Rien ne compte, sauf la gloire qui lui est dû, mais qui n’est pas encore complètement là.

Un égoïste qui évolue dans un univers où il se veut le centre de toutes les précautions. Gare à ceux qui ne font pas ce qu’il faut comme lui il veut. Sa rencontre avec un grand auteur Américain va peu à peu lui faire prendre conscience de l’existence de l’autre.

Dans la collection Air libre, cet album donne du relief. Comment un homme peut-il apporter autant de souffrance de par son ignorance de l’autre, même de celle qui l’accompagne dans son lit. Peu à peu il se retrouve seul, et la solitude l’emmène à penser à autre chose qu’à lui.

Moynot joue avec les âges, les générations. Les deux auteurs souffrent du même mal, celui de la page blanche, de l’absence d’idées.

80 pages de recherche de soi.

  • Moynot
  • Dupuis

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?